Quelles sont les symptômes de la scarlatine ?

La scarlatine est une maladie infectieuse très courante et contagieuse. Elle est causée par une bactérie du groupe streptocoque A. Cette bactérie produit une toxine qui est un poison. C’est une maladie infantile touchant en général les jeunes enfants âgés de 5 à 15 ans.

Les caractéristiques

Elle est caractérisée par une éruption cutanée rougeâtre (ressemblant à un coup de soleil) qui apparaît dans un premier temps sur le cou et sur le visage, pour couvrir ensuite presque tout le corps en l’espace de 2 à 3 jours, en provoquant des démangeaisons. Cette manifestation est accompagnée d’une forte fièvre (38 °C, voire plus) ainsi qu’un mal de gorge très intense. La gorge est enflée et la personne infectée a une grande difficulté à avaler des aliments et même de l’eau (dysphagie). C’est la période d’incubation qui dure environ 5 jours.

En général, l’éruption cutanée et le mal de gorge intense qui sont accompagnés de forte fièvre sont les principaux symptômes de la scarlatine. Cependant, d’autres symptômes peuvent être constatés :

  • Frissons (état fébrile)
  • Douleurs abdominales accompagnées de nausées et de vomissements
  • Maux de tête
  • Langue blanchâtre au début de la maladie
  • Gonflement des amygdales
  • Glandes enflées dans le cou et très sensibles au toucher
  • Éruptions plus accentuées et beaucoup plus rouges au niveau des plis de flexion (l’aine, le cou, les aisselles, les coudes, les genoux) par rapport aux éruptions couvrant la majeure partie du corps
  • Après la durée de l’éruption, généralement entre 2 et 7 jours, la peau rougie pèle souvent, et cela, principalement sur le bout des doigts et des orteils.

Les traitements

Le traitement avec des antibiotiques (genre pénicilline ou érythromycine pour les personnes allergiques à la pénicilline) est recommandé pour combattre efficacement la scarlatine, car ces derniers tuent les bactéries. Ce traitement permet de réduire la durée et la propagation de l’infection et permet également de prévenir les complications. Il faut bien respecter la durée de prise d’antibiotiques (généralement 10 jours) sans interruption pour que le traitement soit efficace et aussi parce que l’interruption peut favoriser la résistance des antibiotiques à l’infection.

Le traitement avec des remèdes naturels est utilisé dans les cas où la maladie est moins virulente et quand la fièvre n’est pas élevée :

  • Boire une tasse d’eau chaude avec un peu de vinaigre de cidre et 1 cuillerée à café de poivre peut aussi être utilisé en gargarisme pour soulager la gorge. Ajouter quelques gouttes de vinaigre de cidre dans l’eau de bain pour soulager l’éruption cutanée et les démangeaisons.
  • Boire une tasse d’eau chaude avec 2 à 3 cuillerées à café de miel (3 fois par jour). Prendre 1 à 2 cuillerées à café de miel pur par jour.
  • Faire bouillir quelques gouttes d’huile de lavande ou d’huile de menthe dans un ¼ de litre d’eau et inhaler les vapeurs. Faire un massage doux sur le corps avec l’huile de lavande.
  • Faire bouillir et laisser infuser dans un bol d’eau quelques feuilles de framboisier : à boire, ou à inhaler ou à se gargariser.

Les préventions

Les bonnes hygiènes à observer pour prévenir la maladie :

  • Bien laver les mains après avoir été en contact avec une personne infectée ou avec un objet contaminé.
  • Tousser et éternuer dans un mouchoir afin d’éviter la propagation dans l’air des sécrétions de l’infection.
  • Désinfecter les objets contaminés avec de l’alcool.

En conclusion, cette maladie touche particulièrement les enfants mais elle peut aussi contaminer les adultes. La scarlatine se soigne assez facilement cependant, pour limiter la contagion vous pouvez appliquer des règles d’hygiènes décrites ci-dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *